Roland Halbert, Le Cantique de Caravage ou la seule gloire de la couleur, Editions FRAction

La beauté, la magie de ce livre étonnant dans sa forme, c’est d’abord la poésie de Roland Halbert. Roland est un poète au sens le plus aigu, le plus intense du terme : il crée, il invente le sens de l’invisible qui soudain surgit en pleine lumière.
Par quel sortilège ? Sans doute l’infinie patience avec laquelle il donne rendez-vous – guetteur aux carrefours de l’inédit – à l’appariement de mots jusqu’alors solitaires dans leur bon sens, mais qui, unis à d’autres solitaires, nous hissent au plus haut de nous-mêmes. L’intellectuel et le sensible se marient pour nous conduire à l’émotion, l’étonnement ; tout nous invite à la lenteur bienheureuse car lire les pages aux lignes qui se déploient en escalier profond requiert une démarche où le savoureux l’emporte sur l’ordinaire allure de lecture. Alors on fait halte, et, l’esprit ravi, on continue vers de prochains éblouissements promis. Lire, relire les lignes-poèmes est un bonheur inépuisable. On revient au tableau, au Caravage, à Cara, et on est stupéfait de suivre au plus près ce personnage volcanique, génial et violent, insupportable et bouleversant. Roland nous conduit sur ses pas, on s’émeut avec lui de retrouver sa trace, çà et là, ténue, infime et térébrante à la fois. Les notes de lecture, le calepin romain, voilà du passionnant, de l’étonnant, du précis, du corrigé de clichés trop en vogue encore, et tout cela donne, redonne au grand agité Michelangelo Merisi la vie, en treize tableaux, treize chants. Marta l’étrange flâne avec le lecteur, bordelière peut-être, sainte, ceinte de mille souffrances sûrement, plus que le prélat dans son cocon vatican. Ce livre est une merveille ! Merci, Roland, pour Cara, pour la seule gloire de la couleur, mais surtout, surtout, pour la poésie, pour TA poésie.

 Jean-Joseph Julaud

JULAUD Jean Joseph – Credit: John FOLEY/Opale – Agence Opale –

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.