Cher Roland, Je lis Le Parloir aux oiseaux, recueilli, ravi, ébloui. Tu es un grand, un très grand poète – pour moi, le meilleur aujourd’hui – et non seulement aujourd’hui. Je m’arrête, stupéfait, devant des images qui naissent de tes mots, des images qui ne peuvent être parcourues, explorées, qu’en ayant goûté une parcelle d’éternité.…

Lire la suite

Je suis très intimidée à l’heure de vous féliciter et de vous remercier pour tous ces merveilleux oiseaux. J’ai vraiment apprécié les textes que vous m’avez communiqués à leur sujet, je suis, hélas, incapable de m’exprimer comme leurs auteurs, sauf à dire que ces deux recueils sont des merveilles, qu’avec eux, on entre dans un…

Lire la suite